Polémique du 14 Juillet : Une bretonne lira au Président un texte de Gambetta, assassin de Conlie

L’affaire, vecteur soit d’inculture soit très insultante pour l’ensemble des bretons, est reprise comme du chauvinisme banal par le Télégramme qui titre "Une étoile bretonne à la Concorde" : "Sterenn Guirriec, âgée de 25 ans et originaire de Pont-l’Abbé, lira ce samedi, devant le président de la République, un texte de Léon Gambetta sur le14 juillet 1789. Un rêve qui se réalise pour cette jeune comédienne dont le prénom signifie «étoile»…"

Gambetta, ordonna le Camp de Conlie, tristement célèbre et meurtrier pour notre Peuple : 60 000 bretons, assassinés par la France et Gambetta car soupçonnés "d’être des chouans en puissance"…

Elle pourra être fiere la petite "étoile" bretonne, dans un monde comme si le compagnon de Françoise Morvan chantait les louanges d’Hitler !

Honte pour la Bretagne.

Nous ne pouvons insulter la Bretagne plus encore, les bretons doivent réfléchir clairement à leur indépendance. Marre de cette République de pacotille, qui forme à l’abrutissement, dont les médias régionaux ne semblent pas voir l’énorme manipulation à la clef. Bretons, cessez un peu de la fermer !

About these ads

9 réponses à “Polémique du 14 Juillet : Une bretonne lira au Président un texte de Gambetta, assassin de Conlie

  1. Déplorable et honteux ! N’ayant eu vent d’aucune réaction de nos bretons du gouvernement (J.Y Le Drian, M. LeBranchu…) j’en appelle à tous de prendre la plume et d’innonder leurs boîtes aux lettres.
    Pour ce qui concerne le peu de réaction, j’espère que cela est dû aux vacances, mais aussi à l’ignorance de notre histoire. Il n’empêche que les personnes (bretronnes ou pas) qui apprennent ce que fut l’affaire de Conlie et le personnage Gambetta, sont des plus outrées. Alors diffusons, diffusons….

  2. Après 23 années vécues en l’Hexagone, je constate des énormes évolutions de société en Irlande, en Ecosse, en Angleterre ou en Pays de Galles, mais en Bretagne ? J’ai l’impression que nous rétrogradons, pendant que la France succombe sous le poids des dogmes des derniers siècles, avec environ 50% de soutien pour Le Pen/Pétain ou Mélenchon/Robespierre ! La manipulation crapuleuse de l’Histoire par des escrocs d’un nationalisme français exacerbé. Que de la désinformation partout au lieu de faire face aux Vérités de l’Histoire !!! Et pour cette victime Sterenn, sa notion de nation n’est que la France à qui sans doute elle est même remerciant pour sa région culinaire B4…

  3. Ce qui est intéressant quand on lit votre prose, c’est votre modernité. Et votre sens de la complexité. Amen.

  4. 60 000 morts!
    Non, vous faites erreur. Ce chiffre était celui de l’Armée de Bretagne dans sa totalité.

    Mais cela ne change rien au fait que l’Armée de Bretagne s’était levée pour défendre Paris. Gambetta voyant cette puissance armée (puissance en nombre) a fantasmé sur l’ennemi historique qui venait prendre sa revanche.

    Il demanda aux convois venant des US de ne pas venir sur Brest mais sur le Havre. Il fera donner à l’Armée Bretonne des vieux fusils avec des munitions d’un calibre différent. L’Armée sera parqué à Conli (le Mans) presque sans nourriture et sans couverture. Il sera donné à l’Armée Bretonne l’ordre d’attaquer les Prussiens (militaires professionnels et disposant de fusils modernes avec les bonnes munitions).

    L’affaire durera en gros d’octobre à janvier, et quand l’Armée rentrera en Bretagne les gens furent choqués de voir l’état de délabrement des soldats.

    Jean Moulin (grand dessinateur) fera un dessin en écoutant la mémoire collective. Ce dessin est au musée de Quimper, on ne le montre pas beaucoup. Il montre des corps décharnés qui donne à penser à un camp de concentration. Le problème, c’est que Jean Moulin avait fait ce dessin dans les années 30.

    Faire lire à une jolie bretonne (certainement sympathique mais ignorante en histoire) un texte de Gambetta, c’est comme faire lire à une jolie polonaise un texte de Staline.

    Mais d’un Président français qui admire Jules Ferry (l’homme de la théorie sur les races supérieures), cela n’est rien que dans la logique….!

  5. Il y aurait beaucoup à écrire sur ce thuriféraire de la "grande révolution", ce jacobin paranoïaque qui effrayait même ses collègues républicains, cet anticlérical forcené,
    Ce fut aussi l’homme du "bourrage de crânes" en 1870, le promoteur des sociétés secrètes et,surtout, lui, le Génois d’origine, l’ennemi farouche des "provinces", de leurs cultures et de leurs langues, alors que Gènes la patrie de ses parents et jusqu’à nos jours a su préserver et son exceptionnelle;histoire et ses traditions.
    Ceci écrit c’est un quasi dieu pour les jacobins.

    Jean Cévaër

  6. En 1373, Bertrand Du Guesclin participe à la campagne contre la Bretagne, avec son cousin Olivier de Mauny – chevalier banneret, notamment seigneur de Lesnen et Pair de France – alors qu’il était lui-même Breton ! Sa fidélité au Roi de France est sans failles. Voilà ce qu’on enseigne aux bretons qui prennent donc Gambetta et Duguesclin pour des héros. De même certains Politiques approuvent en quelque sorte que Pétain ait enlevé Nantes et sa Région à la Bretagne. Quel homme!
    pas beaucoup de réaction, où est la fierté bretonne?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s