Autonomie électrique de la Bretagne : quand est-ce qu’on se réveille ?

[Coup de Goule] Je vous fait un bref tour de la presse de ces derniers jours concernant la capacité électrique de la Bretagne, suites aux journées de froid, amenant comme chaque année une surconsommation électrique donc une saturation du réseau :

LE TELEGRAMME « le record de consommation électrique français à nouveau frôlé », malgré un nucléaire performant comme il nous est promu ! « La faute aux allemands ma p’tite dame ! Eux, ont arrêté le nucléaire et doivent nous demander maintenant… signez là 3000 € pour le compteur digital à reconnaissance faciale »

OUEST-FRANCE « Froid et électricité. La Bretagne à nouveau en alerte orange »

L’artifice pour lecteur mal-informé « ECOWATT en Bretagne » fait recette : « ouf ! On a frôlé la catastrophe, circulez, y’a plus rien à voir ma pauv’ dame ! »

Tout d’abord, à hauteur de quels besoins les bretons peuvent-ils répondre en matière de production électrique ? Selon RTE/Ecowatt : 9 % maximum.

Quelles sont les solutions proposées par EDF, RTE, L’Etat Français, le Conseil Régional et consorts ? Baisser le radiateur et rêver d’éoliennes partout (rassurez-vous, on préfère les mettre là où il n’y a pas de vent, sinon ça gène le touriste parisien…) !

Vous imaginiez en plus que certains allaient s’asseoir sur les 110 € moyens que verse chaque foyer pour sa consommation en électricité ? Et si vous posiez une éolienne sur le toit ?

Les bretons ne veulent pas du nucléaire, ni de centrale à charbon ; veulent des éoliennes, des panneaux solaires 2ème génération (compliqués ces bretons, ça n’existe pas encore !), des hydroliennes, marée-motrices ainsi qu’une harmonisation du réseau. Qui investira ? Personne. Le gouvernement a déjà enterré des entreprises bretonnes à cause d’un mauvais montage d’aides dans le secteur ; EDF ne veut pas perdre ses dépendants… ses clients pardon, et l’Etat n’a pas d’intérêts particuliers à une quelconque autonomie bretonne, même seulement électrique ! Alors on augmente les tarifs EDF, on augmente les subventions à l’entreprise publique, on produit pour plus cher en nucléaire qu’en éolien… et chacun doit fermer sa grande goule !

Otez moi d’un doute : la Bretagne n’est ni un producteur pétrolier ni assez performante en production électrique ? J’ai bien saisi la situation, n’est-il pas ?

Expliquez-moi maintenant pourquoi nous sommes une des « régions » qui se chauffe le plus au fioul et au convecteur électrique ?

Trop cons, tout simplement. « Réveillez-vous » dirait tonton Yann ! OUI AU PARLEMENT BRETON, décidons sans attendre énarques et touristes pour nous faire les leçons !

Noz vad d’an holl…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s