VIème congrès du Parti Breton : une nouvelle dynamique

Le Parti Breton a tenu le samedi 17 novembre à Rennes son VIè Congrès. Avec désormais 10 ans d’existence, il a dépassé la période la plus difficile de la mise en place et de la structuration et désormais s’est enraciné dans la vie politique bretonne.
Le Conseil national a été largement renouvelé avec l’arrivée de 11 nouveaux membres sur les 22 élus. Yves Pelle est réélu président, Claudine Perron vice-présidente, Gérard Guillemot secrétaire général, Christophe Fouillen trésorier. Entrent dans le Bureau : Jacky Flippot, vice-président ; Jean-Christophe Chorlay, Porte-Parole ; Sébastien Girard, Secrétaire aux relations avec les médias et à la communication extérieure. Le Bureau sera complété lors du prochain CN.

Le Congrès a adopté les deux motions d’orientation générale présentées par Yves Pelle et le bureau sortant « La Bretagne avant tout » et la fédération du pays de Lorient. Ces 2 motions posent comme nécessité pour le Parti Breton, dans un contexte instable mais porteur, d’affirmer son positionnement en portant les revendications politiques de la Bretagne et en les ouvrant aux grand enjeux de la société actuelle. Pour réussir dans son entreprise, le PB doit approfondir son message en élargissant sa base militante et en actualisant son programme et mieux communiquer tout en se donnant les moyens financiers indispensables. Il doit aussi s’ouvrir pour affirmer sa présence sur le champ électoral et social.

Le Congrès a pris position sur les thèmes d’actualité en votant quatre résolutions :

« Le Parti breton demande l’abandon des projets de l’aéroport Notre Dame des Landes et de la ligne à grande vitesse Le Mans-Rennes » ;

« Le Parti Breton s’oppose à la normalisation par le parti socialiste français de la culture en Bretagne » ;

« Non à un simulacre de décentralisation, oui à la souveraineté de la Bretagne » ;

« L’économie en Bretagne, alerte rouge ! ».

Par celles-ci il a affirmé clairement son engagement environnemental, démocratique, économique et social au service de la population bretonne.

Le Parti Breton fait part de son inquiétude face à la dégradation rapide de la situation de la Bretagne à tous les niveaux du fait de l’inconséquence du personnel politique des partis français. Un sursaut rapide est nécessaire et ne peut venir que d’une véritable alternance portée par des forces nouvelles. Le Parti Breton est prêt à répondre aux attentes des Bretons.

Jean Christophe Chorlay

Porte-Parole du Parti Breton

Ce communiqué est dans le domaine public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s